izmir çocuk escort çocuk escort antalya istanbul escort çocuk çocuk escort izmir orospu izmir cocuk escort bayan orospu izmir escort orospu bayan antalya istanbul cocuk escort cocuk escortlar izmir ankara size dar gelir ankara cocuk escort cocuk bayan ankara ankara cocuk escort ankara travesti escort cocuk ankara cocuk escort ankara ankara cocuk escort ankara escort escort ankara ankara eskort eskort ankara ankara eskort bayan ankara escort bayan escort bayan ankara ankara escort bayanlar ankara çocuk escort ankara escort escort ankara ankara escort bayan bayan ankara escort escort bayan ankara ankara escort bayanlar ankara çocuk escort ankara escort escort ankara cocuk pornosu

La Maison « kartié Bernica »


CONTEXTE :

L’objectif premier de l’Association Bernica ( l’AB ), est de favoriser les réflexions et les actions collectives pour un développement plus durable . Elle développe les outils de fédération des participations citoyennes et de décentralisation des logistiques publics . Autour de projets d’aménagement de lieux de vie citoyenne : de recherche des conditions d’optimisation de la qualité de vie, de gestion participative du territoire et de promotions des initiatives d’intérêt générales .

Le dossier collectif « Kartier Bernica » est une proposition de mutualisation des participations pour la Recherche, la Communication et l’Expérimentation ( RCE ) de modes de développement durable du Bernica : ( > Voir le dossier collectif : Les ABL : des espaces phares de développement durable ( DD ) )

Lire la suite

Un espace de rassemblement des avis citoyens
et de concrétisation des aspirations collectives :

L’objectif de l’AB est de développer :

– L’interactivité structurelle et la démocratie participative

– La préservation du patrimoine culturel et naturel

– L’accueil d’activités sociales et culturelles,

– L’accès aux connaissances et à l’apprentissage des techniques de DD …

– Le soutien des initiatives de développement durable,

> Voir : La charte RCE ( Recherche, Communication et Expérimentation transversale de protocoles de DD )

Un exemple de concrétisation locale potentielle :

Un premier axe de travail collectif peut être l’aménagement d’un espace de partage des informations, de réflexion et de montage inter-participatif des projets. Les lieux, les outils et les compétences pourront être mis à disposition des initiatives porteuses de développement durable.

Cet endroit (la maison Célestin de 1920, les deux bâtiments annexes et le terrain en friche au-dessus) a fait office de support aux activités de recherche de l’AB. Elle présente ici son rapport d’activité en une analyse des potentialités de DD de la zone.

L’AB souhaite permettre une coordination transversale des activités de rénovation, en vue de l’aménagement du site en différents espaces à vocations complémentaires. Consacrés à la décentralisation des outils de gestion du territoire, à la qualité de vie culturelle et environnementale des riverains .

La proximité de l’école primaire et l’absence relative d’espace de vie citoyenne au Bernica (comme une place du village, un parc, un espace d’accueil des activités culturelles… hormis les complexes sportifs et commerçants) ont en effet orienté cette étude d’aménagement vers des activités pédagogiques, récréatives et d’accès aux techniques expressives (atelier artistique, théâtre, soutien scolaire alternatif, développement du lien social et de la démocratie participative… )

Le blog permet aux personnes bénéficiaires d’Internet de communiquer les besoins, les idées, un référencement des besoins locaux. Merci de nous faire parvenir vos opinions en vue d’un premier recensement des avis citoyens quant aux besoins locaux en termes de développement (culturel et des infrastructures (def..)) et du rendez-vous collectif du ##.

Participer top



PROPOSITION D’AMÉNAGEMENT :


Le rez-de-chaussée :

Le rez-de-chaussée offre un espace de ## m2 exploitable pour une salle de réunion citoyenne, permettant les échanges porteurs de démocratie participative (DP), les réflexions collectives autour des choix de développement du Bernica. Cet espace peut être aménagé en salon collectif, équipé d’un projecteur permettant conférences et projections collectives.

En façade, une pièce en demi-cercle de ##m2 peut accueillir …

Une autre pièce de ##m2 peut être assainie et transformée en espace de stockage des différent outils et matériaux … L’équipement du lieu devant permettre une meilleure lecture des potentiels de DD du Bernica, une plus grande implication citoyenne dans les choix de développement, les rationalisations collectives et la concrétisation des initiatives pertinentes, ainsi que la mise à disposition des espaces et des outils axés sur les besoins des riverains et pour des actions de DP, de discussion de projets collectifs de développement régional.

Le premier étage :

Le premier étage, d’une superficie totale de ##m2 séparé en ##pièces, permettrait l’aménagement d’un bureau de soutien administratif (fonctionnant sur l’échange de service…) dévolu aux montages collectifs des dossiers permettant la concrétisation des activités DD du Bernica, par le lancement effectif des projets retenus par les actions de DP.

Le bâtiment de béton :

Sans intérêt architectural, il peut être transformé de manière à accueillir : un espace culturel jumelé à un atelier spectacle, permettant la réalisation d’évènements culturels, la tenue de cours de théâtre, de musique, d’arts martiaux, de spectacles de marionnettes pour et par les enfants de l’école. Il peut être aménagé de manière a accueillir deux espaces complémentaires :

top

L’espace culturel :

top

L’atelier collectif :

Ateliers de confection des besoins courants et associés au centre culturel et aux activités pédagogiques… ateliers créatifs… cordonnerie, couture, (confection de costumes …)

top

Comptoir d’échanges de biens et de services

La case en tôle :

Un lieu dédié aux échanges non marchands et aux besoins de quartier :

lieu disponible pour permettre les dons et les échanges (ex: vêtements bébé, bananes …), extra pour dispensaire Croix Rouge… ou pour atelier couture costumes spectacles…

top

Ateliers polyvalents : couture et cordonnerie…

top

L’espace en bambou :

espace jumelé au parc, pergola et comptoir des produits bio (fruits et légumes, plantes aromatiques… )

Marché bio et pépinière :

Ateliers extérieurs, espace artisanat, cours, accueil des itinérants, événementiels, expositions… :

Le parc mitoyen :

Le parc doit pouvoir offrir un espace de préservation du patrimoine naturel, les plantes endémiques, habitat naturel des espèces totems…

top

La ferme pédagogique :

Une démonstration des potentiels agronomique, botanique et énergétique (biodigesteur collectif (gaz, ) et distribution du compost …

en vue d’un jardin expérimental pédagogique, l’école à deux pas peut être au moins partiellement approvisionnée en produits bio que les enfant auront participé à cultiver, s’initiant ainsi aux DD pour leur DD et celui du Bernica

Jardin des senteurs et de préservation du patrimoine endémique, ré-acclimatation des endémiques

papillons, endormis, ruche et verger collectif, citoyen (pas public puisque ce n’est pas une garantie)
un bassin filtrant récupération des pluies, fontaine ..

Espaces enfants, kiosques, un gril… (place Kabar, accueil et promotion des savoir-faire et des artistes traditionnels, nouvelle lune festive : vie de quartier…) , pétanque et ping-pong… Sanitaires et bio-bar-collectif (monnaie alternative, échange de services) ?

top

Parc / Lieux de vie citoyenne :

Jardin des senteurs et de préservation du patrimoine endémique, réaclimatation des endémiques, papillons, endormis, ruche et verger collectif, citoyen (pas public puisque ce n’est pas une garantie)
un bassin filtrant, récupération des pluies, fontaine enfants, kiosques, un gril… modèle de DD espace Kabar

top


Mode d’emploi des travaux de rénovation

Protocole de travail collectif :

Objectif premier de l’association, la rénovation du site se fait progressivement, avec des objectifs éthiques et pratiques : d’abord, permettre un bénévolat associatif qui prenne en charge les premiers défrichements, les réparations et installations essentielles. Puis, dès l’opérationalité du bâtiment à étage, l’investir pour des activités artisanales et un point de vente au rez-de-chaussée, des bureaux sommaires à l’étage ; installation rapide d’un bloc sanitaire de base, reprise de l’eau et de l’électricité. Pour raisons d’hygiène, vidage rapide du bassin supérieur, étayage, étanchéité.

La localisation centrale au Bernica et la mission d’intérêt public qu’il peut assurer favoriseront l’intérêt des institutions (La Mairie, La DRAC, La Région, Le Département… ) et leur concours lors de la restauration des lieux.

1 ) Le nettoyage végétal :

Il peut être bénévole, puisque préalable à tous travaux, avec prêt ou location de matériel. Délimiter rapidement une aire de stockage du compost et des bûches.

2) La rénovation des bâtiments :

Dans un objectif de sécurisation des locaux, travail de charpente et couverture des bâtiments, à chiffrer et à projeter selon matériaux et devis. Charges partagées (main-d’œuvre et matériaux) pour l’association, les partenaires SCIC, le propriétaire, les subventions et l’auto-réinvestissement.

3) Les finitions des bâtiments :

Elles sont en charge des artisans, au fil des ateliers de formation (partenaire institutionnel ?), et des bénévoles, pour des week-end collectifs…

4) Aménagement du parc et des structures légères (pergola de bambou, kiosque…) :

top


Les sources de financement

Le thème du développement durable est au cœur des lois récemment adoptées touchant à l’organisation et au développement des territoires : L’adaptation locale du Grenelle de l’environnement (GERRY), la loi d’orientation sur l’aménagement et le développement durable du territoire (LOADDT), la loi relative à la solidarité et au renouvellement urbain (LSRU), la loi relative au renforcement et à la simplification de la coopération intercommunale (dite loi  « Chevènement ») mais aussi la loi d’orientation agricole (LOA). » (in Eve Ancelin, Diagnostic de territoire durable de la commune de Saint-Paul, p. 5).

top

L’activité économique coopérative :

L’insertion dans un contexte économique et démographique favorable : événements et activités. A partir d’une coopérative agricole initiale, transformable et généralisable à l’artisanat et à la culture, par le biais du concept fédérateur d’« habitation-longtemps »/bitasyon lontan, l’association entend mettre en place une structure créative globale sous forme de SCIC, au cœur de laquelle s’inscrira un bureau d’étude, chargé de coordonner les activités des secteurs primaires, secondaires et tertiaires.

top

Une Présentation de la formule SCIC:

La S.C.I.C. incarne la nouvelle formule de la coopérative au XXIème siècle : elle permet d’associer la cogestion et l’éthique de la Coopérative avec la souplesse et l’efficacité de l’Entreprise ; de manière pratique, elle permettra une formule de travail souple et volontaire, avec un registre d’inscription quotidien, la possibilité de monter des ateliers de production de courte durée, des chantiers d’insertion ou d’apprentissage volontaire.

En fonctionnant par collèges, elle permet de séquencer la production et ses filières, et de rétribuer chaque participant, en réservant pour tous les produits une part d’un quart du bénéfice à la source, réinvestie dans l’association, et utilisée exclusivement par celle-ci aux investissements sur le site. Ce mode de distribution est valable durant les cinq premières années.

La SCIC se veut une pépinière d’activités, et à ce titre propose aux producteurs des relations personnalisées et évolutives : formation initiale, emploi dans un atelier de fabrication, participation au bureau d’études et création de produit, emploi de formateur, production délocalisée, packaging commun du produit, intégration dans la gamme d et circuit commercial, lieu de commercialisation et de contact public…

* Voir le dossier : «  La SCIC Bernica : structure modèle de développement durable »

Participer top

Ecologie : Développement durable énergies renouvelables- annuaire
agence web