izmir çocuk escort çocuk escort antalya istanbul escort çocuk çocuk escort izmir orospu izmir cocuk escort bayan orospu izmir escort orospu bayan antalya istanbul cocuk escort cocuk escortlar izmir ankara size dar gelir ankara cocuk escort cocuk bayan ankara ankara cocuk escort ankara travesti escort cocuk ankara cocuk escort ankara ankara cocuk escort ankara escort escort ankara ankara eskort eskort ankara ankara eskort bayan ankara escort bayan escort bayan ankara ankara escort bayanlar ankara çocuk escort ankara escort escort ankara ankara escort bayan bayan ankara escort escort bayan ankara ankara escort bayanlar ankara çocuk escort ankara escort escort ankara cocuk pornosu

ABL Étude Ouest Réunion

Dossier Collectif RCE : 3D Ouest Réunion                                                                  N°0 Juillet 2012

Synthèse géographique pour l’initiation d’une dynamique de DDD, dans la zone Ouest, des hauts aux bas

(Base d’étude pour l’aménagement de partenariats, d’ABL (éventuellement itinérantes), et de SCIC HQES)

Les sites potentiels (liste théorique et non-exhaustive) :

(Il s’agit d’une proposition expérimentale, en cours de communication, et qui doit-être considérée comme un exemple théorique concernant les lieux et les partenariats cités. La concrétisation des projets dépend, en l’état, des possibilités de collaboration avec les particuliers et les collectivités impliquées).

Mafate :
Contexte : Isolement géographique et médiatique de la population, inquiétudes liées aux conséquences de la reconnaissance de l’UNESCO, aux aveuglements administratifs et aux nuisances et pollutions touristiques.

Actions/Objectif :
Valorisation des besoins et des propositions des habitants, développement de démarches durables, socialement et écologiquement respectueuses, pour une réponse à ses prérogatives (par exemple, les projets de convois d’ânes pourraient à la fois satisfaire aux besoins de livraisons, à la mise en place de projets d’études et touristiques HQES, et pallier aux pollutions sonores et atmosphériques inhérentes à l’emploi croissant d’hélicoptères. L’autonomie agronomique est à développer et pourrait nourrir une branche bio et du plan PAM (Plantes Aromatiques et Médicinale) qui, couplé au développement des débouchés artisanaux et artistiques, comme touristique HQES, fournirait aux habitants un soutien administratif, médiatique et économique à même de pérenniser la qualité de vie qu’ils choisissent.

Attente : à définir…

L’hôtel du Maïdo:
Contexte :
(L’hôtel du Maïdo » est sans emploi depuis plusieurs années). Il comporte, tant de par son relatif isolement que de par sa superficie et son équipement, les atouts pour la constitution d’un premier centre de RCE dans la zone Ouest. De récents incendies ont dévasté une vaste part de la lande de la zone protégée. Les activités sont en développement dans la zone au fort potentiel mais peinent à s’amorcer durablement : un appui médiatique et une expertise des champs d’action éthiques et des aides exploitables permettrait de valoriser la région, l’hôtel, et les activités HQES.

Actions/Objectifs :
Initier le partenariat type « propriétaire foncier » que développe l’AB avec le secteur foncier et hôtelier. La mise à disposition des lieux pour un période déterminée contre : -la réalisation d’une expertise des potentialités de DD des lieux (comprenant des solutions pour le reboisement endémique et la gestion efficace du risque d’incendie. -et d’un panel de possibilités d’intégration aux réseaux et aux activités coopératives HQES, -la promotion multimédia des lieux.

Produire sur place les premières recherches, analyses et supports d’informations adaptés aux prérequis du protocole RCE. Initiation du réseau de sentiers et de prés d’accueil équestre, dans une démarche de fédération des volontés de développement du réseau bio et du secteur touristique durable (équitable et éco-conscient). Le développement des hyperdossiers et des thématiques RCE*. ( *Voir la liste des thématiques RCE)


Attentes :
L’obtention des agréments et des accréditations nécessaires aux propriétaires, aux sponsors (énergie, téléphonie, bureautique, multimédia, et transport), et aux ambassades (dans le cadre du programme d’accueil et d’échange de participants étrangers (étudiants, chercheurs, conférenciers, maîtres artisans, formateurs ou artistes…).

Chemin Féoga N°1:
Contexte : Depuis le 1er Janvier 2007 le FEOGA n’existe plus en tant que tel, ses deux sections étant devenues autonomes à travers le FEAGA (Fonds européen agricole de garantie) pour la section garantie et le FEADER (Fonds européen agricole pour le développement rural) pour la section orientation.

Une parcelle est mise à la disposition de l’AB par un propriétaire. L’espace ne dispose pas de branchement à l’eau agricole ni à l’électricité, et est pris, comme la ravine attenante, par les pestes végétales (vignes marrons, galaberts et acacias), des géraniums subsistes pourtant…). Le voisinage est ouvert à l’idée de développer une coopération pour la gestion des pestes et le développement de cultures bio, en intégrant une dynamique de réimplantation des endémiques, d’aménagement des ravines et de capacités culturelles.

Actions/Objectifs : L’établissement, dans une logique d’emploi de matériaux issus du recyclage et d’expérimentations des procédés d’éco-conception, d’un espace de sensibilisation et de démonstration des possibilités de montage d’une coopérative, pépinière de DD, par la constitution d’une SCIC HQES (propriété agricole des hauts de l’ouest…), d’un atelier totipotent pour les réparations de matériel et l’aide au développement de projets locaux de DD, la décentralisation des capacités de gestion du territoire et de l’accès à la culture.

Attentes :
Installation de l’eau agricole et de l’électricité, fourniture de matériels et participation aux travaux, aide dans la gestion des fréquentes pollutions de la ravine de manière à promouvoir les activités bio, l’assainissement des ravines et la gestion des pestes végétales. Travail collectif d’expérimentation de procédés coopératifs avec les riverains et les collectivités. Pour la préservation d’une zone à même d’être labellisée bio, d’un parcours de randonnée et des voies d’équitation… Une aide technique de la part des services administratifs en charge des actes de successions des terres, du bornage et des octrois de propriétés, (de nombreux terrains sont dans une situation empêchant les décisions et bloquant leur exploitation. Les partenariats proposés par l’AB ont pour but de fédérer les RCE vers une gestion équilibrée des lieux, le développement des conditions et des outils de la qualité de vie HQES.)
Domaine agricole des Hauts de l’Ouest : voir: le dossier d’ombreuse, (pour adaptation à d’autres lieux comparable).

Contexte : Quelques domaines restent inexploités et son parfois en ruine… Voir le dossier réalisé par l’AB, en 2005, relatif à la propriété d’Ombreuse (depuis récupérée, elle a déjà radicalement perdu de sa valeur patrimoniale…). Les dispositifs du FEADER sont relatifs à cette zone qui bénéficie d’une situation géographique idéale et qui, en plein développement, manque pourtant d’outils de DDD.
Actions/Objectifs : Établissement d’un outil phare de DDD, de recherche & de démonstration des potentialités multisectorielles du DD.

Attentes : - Les appuis officiels pour les négociations avec les propriétaires et l’aménagement de modules d’énergies renouvelables et d’ateliers totipotents, d’un centre de RCE et d’un studio de production multimédia. – L’intérêt des particuliers pour des collaborations en vue de l’aménagement de partenariats et de la constitution d’une SCIC à vocation agricole, artisanale et culturelle, de promotion de l’économie solidaire, des savoir-faire traditionnels et des innovations du DD, et la mise en place de protocoles de cantonniers collectifs pour la recherche et les expériences de terrain participatives de DD du Guillaume. (Des rencontres avec des associations d’artisans traditionnels et d’agriculteurs bio ont permis de s’assurer de leur intérêt pour ces projets).

Kartié Bernica : (dossier collectif sur le blog…)

Contexte : Maison 1920 à l’abandon, présence d’amiante, située entre Central Shop et l’école primaire, absence de parcs et manque de structures sociales et culturelles au Bernica…

Actions/Objectifs :
projet d’ABL : désamiantage et aménagement d’un espace totipotent (bureaux RCE, salle de réunion, espace théâtre, jardin de démonstration et pédagogique modèle de DDD, ateliers cantonniers collectifs et productions HQES, espaces d’échange et d’économie solidaire…


Attentes :

Saint Gilles les bains:

Contexte : L’absence relative de données publiques n’empêche pas le constat de perdition écologique et culturelle, comme l’atteste les photos d’archives, les analyses de la qualité des eaux, l’esthétique générale, le témoignage des habitants, … comme, probablement, la sur-présence de requins… (Les habitués rappellent en effet, que, ces derniers mois, des déversements illégaux ont été commis par une entreprise de camions de vidange de fosses septiques, en plus de reflux d’égouts du lotissement Carrosse en pleine croissance… ).

Saint Gilles les Bains est depuis longtemps pourtant le symbole de la dégradation de la culture, de l’environnement et de la qualité de vie réunionnaise (la fermeture de son école primaire au bénéfice des rats illustre bien ce constat). Cette situation la définit comme un espace de recherche privilégié (tant pour la rénovation de la qualité de vie localement, que pour la sauvegarde globale de l’île) et marque le besoins de dynamiques inter-structurelles et citoyennes dans les recherches de modes de développement adaptés aux besoins des habitants et aux limites écologiques des lieux. De nombreuses discussions ont permis de constater que la population se sent d’autant plus concernée par ces questions que l’activité économique dépend majoritairement de la beauté et de la réputation de région. Le manque d’activités culturelles et de structures sociales de terrain, comme l’orientation mercantile et nocturne de l’architecture et de l’atmosphère, préoccupe également de nombreux riverains et réunionnais.
Actions/Objectifs : Dynamique de Géo-référencement volontaire & d’expertise des problématiques & des potentialités de DD :

- Développement de partenariats entre le potentiel de recherche et de protection du lagon & le potentiel médiatique de l’île : L’observatoire, le Club nautique,… les universités, les associations… L’Iloa, pipangaï, tv Freedom, tv Créol, Radio Pikan…
- Établissement d’un réseau de distribution des productions bio et issues de l’éco-conception des projet « Chemin Féoga » et du Guillaume.
- Développement d’un réseau de structures de RCE adaptées, en fonction des espaces utilisables, aux différentes approches de développement durable : culturelles (sensibilisation et consultation évènementielle: conférences, expositions, ateliers créatifs, théâtre, projections…), techniques (atelier, marché, stock (pour recyclage et évènementiel et cantonnier collectif) et administratif (réunions transversales pour l’aménagement d’état des lieux et de solutions protocolaires et d’expérimentations de terrains).
(Les espaces potentiellement exploitables, (comme l’ancienne Mamounia, la propriété Dussac, celle attenante au club nautique, et d’autres sites abandonnés ou en perdition), sont référencés sur le géoweb de l’AB. Le premier objectif est de rendre collectives les réflexions sur leur emploi, comme sur celui des outils d’information et de communication nécessaires à la notion et aux critères d’intérêt général).

Attentes :

La propriété Dussac :
Contexte:
Cette propriété exceptionnelle est de par ses dimensions, son caractère et sa localisation, le dernier témoin du patrimoine comparable dans la région (prise entre la roche volcanique et la zone lagunaire protégée, elle était près de la gare et fut vraisemblablement déplacée depuis l’étang St Paul, et rebâtie sur un ancien lieu de sépulture. Elle est par ailleurs la seule à avoir conservé une voie d’accès depuis la rue principale de Saint gilles jusqu’à la mer.). Vétuste, elle doit être prochainement rénovée. La zone côtière est protégée, malgré qu’un record international d’érosion corallienne ait été enregistré…

Actions/Objectifs :
(Dans le cadre d’un accord potentiel avec la mairie, et parallèlement aux rénovations nécessaires) Étude du processus de rénovation, pour médiatisation et reproductibilité dans le cadre du programme Structure 3D. Des recherches pour la réduction des coûts qu’engendrent de tels travaux et leur réalisation dans le cadre d’un centre de formation aux savoir-faire traditionnels et aux innovations du DD.
- Aménagement d’un espace de travail pour les réflexions collectives sur le devenir des lieux, notamment dédié aux analyses du processus de rénovation, aux recherches et médiatisations de critères de DD. Les RCE liées au DD du milieu marin.
- Plus anecdotique, mais relatif aux recherches d’adaptations des sites historiques pour un aménagement répondant aux besoins actuels : l’organisation de travaux consultatifs pour l’intégration harmonisée d’un passage piéton. Selon les dires (de telles informations étant difficiles à vérifier), il est question qu’un passage soit laissé disponible aux piétons lors des aménagements prévus. Il sera difficile de lier les enjeux d’intérêts généraux que cette voie permettrait à ceux portés par le site, son autonomie et l’authenticité de son esthétique. Le mur mitoyen sud, est, pour avoir été rehaussé récemment, le seul qui dénote vis à vis de l’esthétique patrimoniale. Ce mur longeant le passage, la réalisation d’un bas relief retraçant l’histoire du lieu (sur un plan culturel et naturel) est un champ d’expérimentation qui peut donner lieu à des collaborations intéressantes entre historiens, géologues, biologistes, artisans, artistes et citoyens, à une réalisation et une sensibilisation intéressantes.


Attentes :

Le club nautique:

Contexte: Proposition de partenariats pour la promotion des activités nautiques (recherche quand aux besoins de réfection et d’aménagement, aux besoin de la restauration et des activités pédagogiques et de sensibilisation).

Proposition pour le club nautique:

-      Gestion de la restauration distribution

Initiation des activités coopératives de bio-production et d’économie solidaire, (botanique (plantes médicinales et aromatiques), agronomique, gastronomique et éco-conception, sensibilisation, médecine douces, loisir, culture et tourisme durable)

-      Intégration au programme des RCE O2céan Indien (Recherche Communication et expérimentation de dynamiques de démocratisation du développement durable).

- Accueil des RCE requins, coordination et cmpte rendu , sensibilisation citoyennes…

-      Espace de production multimédia:

Promotion art et culture: expo, ateliers, cinéma, conférences, promotion S-F trad, mémoire ST gilles

-      Un atelier coopératif centralise dans une démarche modèle d’économie solidaire, le stockage et la confection des paniers et des repas à Petite France et au Guillaume.

-      Parallèlement, le montage d’un atelier de production multimédia, de sensibilisation aux enjeux du développement durable, favorisera tant la médiatisation des RCE, que l’aménagement d’une offre de qualité sur le plan culturel (expositions, performances, projections, productions informatiques et vidéos…)

Ecologie : Développement durable énergies renouvelables- annuaire
agence web