izmir çocuk escort çocuk escort antalya istanbul escort çocuk çocuk escort izmir orospu izmir cocuk escort bayan orospu izmir escort orospu bayan antalya istanbul cocuk escort cocuk escortlar izmir ankara size dar gelir ankara cocuk escort cocuk bayan ankara ankara cocuk escort ankara travesti escort cocuk ankara cocuk escort ankara ankara cocuk escort ankara escort escort ankara ankara eskort eskort ankara ankara eskort bayan ankara escort bayan escort bayan ankara ankara escort bayanlar ankara çocuk escort ankara escort escort ankara ankara escort bayan bayan ankara escort escort bayan ankara ankara escort bayanlar ankara çocuk escort ankara escort escort ankara cocuk pornosu

ABL : Lieux en perditions

Dossier collectif RCE ABL : lettre aux propriétaires d’espaces abandonnés N°0-O6/2012

Lettre d’information à l’attention du propriétaire, dans le cadre de l’aménagement d’une ABL en un lieu abandonné (abstraction locale pour la Démocratisation du Développement Durable)

(ÉTUDE DE CAS EN DÉVELOPPEMENT)

Bonjour,

Nous vous contactons car l’espace défini par la parcelle  … est à l’abandon :

Nous pensons que la situation engendrée par le développement non durable est extrêmement préoccupante, mais qu’existe un vaste potentiel inexploité dans le patrimoine collectif interculturel, dont la révolution de l’information peut nous permettre de prendre conscience. Aussi nous développons le processus « RCE » de recherche, de communication et d’expérimentation de procédés de démocratisation des moyens de développement durable, pour l’aménagement volontaire et cohérent des conditions d’épanouissement de notre conscience collective, et de notre lucidité citoyenne.

Nous avons ainsi développé des outils de fédération, et de travail collectif, pour la mise en place d’actions de démocratisation des moyens de développement durable. Nous avons pour objectif de favoriser les conditions de vie génératrices de conscience sociale, environnementale et politique, de lien humain, de logique, et de légitimité démocratique.

Nous souhaitons donc vous exposer ici nos raisons et notre déontologie, en espérant vous fédérer à nos travaux, au Réseau 3D (collectif citoyen interculturel de  RCE), à travers la structure associative AB « laboratoire abstractif » (loi 1901, à but non lucratif). L’objet de l’AB et du protocole RCE étant de démocratiser sa gestion en continu, notre vocation, plus que d’être ouverts au dialogue, est de le générer, d’optimiser le fruit des échanges et des efforts pour un changement de paradigme.

Voici un compte-rendu général du contexte et du concept du protocole RCE et du programme 3D, suivi du dossier collectif RCE relatif à la dite parcelle, que nous développons en continu, et que, nous l’espérons, vous nous aiderez à améliorer.

Contexte : Une situation critique, localement, car globalement

Le besoin de moyens nécessaires aux conditions de survie et de dignité sociale est grandissant. Le non-usage d’espaces qui permettraient de développer des solutions constitue un non-sens civique.

Or la mondialisation globalise cette situation, et appelle une prise de conscience urgente des problématiques, des paradoxes et des potentialités de notre époque. Cette prise de conscience collective nécessite le développement d’espaces de recherche, de communication et d’expérimentations concrètes portant sur les méthodologies de développement démocratique et durable. En effet, en plus de l’inhumanité révoltante qu’il mondialise, le développement actuel nous condamne, suivant les experts indépendants, à la disparition de la quasi totalité des formes du vivant, la notre comprise, en moins de trente ans. (Ex. réf. : Le Monde Juin 2012). (EN MOINS DE 30 ANS ? DIFFICILE A CROIRE ! : INTÉGRATION D’UNE PAGE DE RÉFÉRENCE : URGENCE N°1 : le changement de trajectoire, de développement = ÉNEMIE N°1 : le développement non durable)

Cependant, en dépit des informations indubitables, de la condamnation ou de la reconnaissance unanime de la non-durabilité du développement actuel, de la multiplication des signatures internationales, des progrès technologiques et méthodologiques constants du potentiel humain, et des innombrables leçons de l’histoire, l’incohérence politique s’accroît exponentiellement. Ainsi, l’idée de démocratie, dont les moyens de concrétisation, raison d’être de la mutualisation de nos ressources pour le développement, devraient progresser en continu, se désagrège, dans un manque inquiétant d’indignation.

On observe en effet que la base des contrats sociaux : les outils logistiques des patrimoines nationaux (développés nationalement pour la gestion des ressources humaines et naturelles : des capacités de communication, de l’énergie, de l’eau, des matières premières, etc.), sont récupérés à des fins anti-démocratiques. La soif, la faim, la misère, la précarité, la mauvaise santé ou le sentiment d’insécurité ne cessent d’augmenter, les droits de l’homme sont cruellement sous-développés, et le pouvoir de gestion du territoire et des ressources collectives est détenu par un nombre infime d’individus.

Il est fort à craindre que les 20 prochaines conférences de RIO ne suffisent pas plus que les vingt dernières (qui avaient au moins 10 ans de retard et rien à envier au texte originel du constat international de la nécessité absolue de changer de mode de développement, de contrat social, de méthodologie politique (rapport Brutland 1972)), à nous sortir de l’impasse du développement non durable, non libre (le libéralisme est liberticide), non égalitaire ou équitable, non fraternel ou solidaire, soit non humanisant, et même, selon des experts indépendants, sur le court-terme totalement destructeur  — donc en toute logique incontestablement fou, incohérent, injuste et cruel. Nous pensons qu’il est possible et nécessaire de mieux faire.

Cependant  nous n’attendons pas plus de cohérence des médias, vastement récupérés à l’échelle mondiale, et contrôlés en France à 80% par le groupe Lagardère, premier fabriquant d’armes. Faut-il rappeler que les précédents historiques de ce type d‘OPA-punch du 4ème pouvoir sont tous dramatiquement totalitaires ? Nous n’espérons pas d’avantage de la super institution du développement durable international que constituent les institutions et prestataires du développement non durable, alors même que le constat d’échec et de corruption que génère ce fonctionnement est sans cesse plus flagrant, et notre léthargie plus suicidaire.

La Réunion est particulièrement engagée dans ce gouffre (record mondial d’extinction de sa biodiversité, et national de chômage). Elle offre pourtant de vastes potentialités, et peut, par la multitude des cultures et des écosystèmes en présence, devenir un lieu de RCE international, qui permette de fédérer les capacités à une échelle nouvelle : objectif mondialement attendu, appelé par tous les accords internationaux, pour la recherche d’un meilleur développement, plus équitable et éco-conscient, permis par l’héritage culturel, logistique et technologique de notre époque.

Concept :

Le Réseau 3D a pour objet prioritaire de démocratiser sa coordination en continu ;  il permet ainsi une mutualisation des données et des volontés pour la recherche de voies de concrétisation continue du concept de démocratie.

Il s’articule par le protocole RCE, de recherche, de communication et d’expérimentations concernant le processus de démocratisation des méthodes de développement durable. Celui-ci est développé en cycle continu, pour l’aménagement collectif des outils gouvernatiques (les protocoles, les médiatiques et les structurels permettant l’optimisation du potentiel démocratique, notamment incarnés par les NTIC, Nouvelles techniques d’information et de communication, la géomatique en particulier.).

L’AB est une structure 3D associative à but non lucratif (loi 1901), qui sert de champ d’expérimentation, d’outil logistique et identitaire au Réseau 3D.

Les ABL sont des centres qui permettent les RCE citoyennes locales, et la définition de l’intérêt général, par l’intégration des analyses citoyennes, spécifiques aux lieux, à ses enjeux sociaux et environnementaux, aux problématiques, aux potentialités, aux besoins et aux propositions formulées localement et intégrées aux internationales, via le Réseau 3D et du développement, démocratiquement conduit, à travers les ABL, de l’ABI.

En fonction des potentialités, les ABL accueillent et gèrent des SCIC HQES (Sociétés Coopératives à Intérêt Collectif, à Haute Qualité Environnementale et Sociale), fédérant les entreprises modèles de DD à travers l’aménagement du label HQES.

Le fonctionnement de l’AB et du Réseau 3D :

- Le protocole RCE et le programme 3D.

À IMPORTER

Le fonctionnement des RCE ABL :

Une ABL est un outil de gouvernance participative locale, un centre d’initiation à la gouvernatique, d’échange pour la définition de l’intérêt général, une plate-forme de travail collectif pour l’établissement démocratique des voix de développement et l’expérimentation concrète des processus fédérateurs.

SUITE LIEN BLOG

Les différents cas :

-       Patrimoine public,

-       Partenariat avec les propriétaires,

-       Réhabilitation de lieux en perdition

La démarche d’expertise, d’aménagement et de gestion :

À DÉVELOPPER ET INTÉGRER

- Nos engagements vis-à-vis de votre bien :

-       Nous nous engageons à conserver, ou à améliorer, l’état des lieux.

-       À produire un enregistrement pour archive, photographique et vidéo, et un compte-rendu de l’état du lieu, l’ors de sa récupération et de ses aménagements.

-       À suivre le protocole d’expertise et d’aménagement des ABL démocratiquement déterminé par le protocole évolutif RCE (de Recherche, communication et expérimentation) du réseau 3D.

-       À produire une expertise P6 des enjeux directement relatifs au lieu, de son potentiel de développement durable, en corrélation avec les enjeux environnants.

-       À accueillir régulièrement le public pour un audit sur l’évolution des RCE, et à rendre compte des besoins et des propositions citoyennes, par les moyens les

Pour réaliser ces objectifs, nous vous adressons une requête de bail gratuit. Mais nous règlerons bien entendu les factures d’eau et d’électricité (ne serait-ce que pour favoriser notre gestion consciente et motiver nos recherches sur le développement de procédés d’autonomisation).

Il peut arriver que les lieux soient déjà quotidiennement occupés, par une ou plusieurs personnes démuni(e)s et dépendantes de cet espace. La raison sociale de l’AB est fondamentale, son objectif premier est de créer du lien humain ; ces personnes seront invitées, dans le cadre des prérogatives des ABL, à participer au cœur des discussions sur le devenir des lieux, et une solution évolutive doit être aménagée, pour offrir la préservation et le développement des conditions et des potentialités de leur qualité de vie, tout en permettant au lieu de répondre, en amélioration continue, au statut et à l’objet des ABL.

Dans certains cas, il se peut que le lieu comporte encore des effets personnels, ceux ci seront traités avec respect, et dans la mesure du raisonnable, stockés en l’espace le plus propice à leur sécurité et à leur bonnes conservation, afin que vous puissiez les récupérer en l’état. Ils seront à la charge de l’ambassadeur de l’AB, désigné porteur-coordinateur de l’ABL. Ces référents sont accrédités par l’AB et doivent figurer au registre officiel des ABL, disponible sur le site de l’ABI,   COMPRENDS PAS : et dans consultable ABL.

Il se peut encore que la situation soit localement génératrice de problèmes : le non- entretien et le délabrement du lieu favorise, entre autres, le développement des pestes végétales et animales, l’accumulation des détritus et des germes infectieux, qui occasionnent un risque sanitaire.

Souvent les lieux abandonnés créent une profonde poésie, sont une porte aventureuse, un refuge ressourçant et inspirant, libre, comme législativement neutre, sociologiquement pure. L’enjeu sera de préserver ses atouts, générateur d’oxygène et d’imagination, de développer son potentiel en terme de qualité de vie collective et d’enrichissement de la démocratie.

En espérant vivement votre compréhension et votre soutien, bienvenue dans le Réseau 3D, pour ensemble rechercher, communiquer et expérimenter les méthodologies de Démocratisation du Développement Durable et de définition collective de l’intérêt général.

Cordialement,

…. Coordinateur des RCE de l’ABL « Nom, adresse, n° de parcelle »

-Adjoindre un compte-rendu du coordinateur, indiquant la manière de le contacter, ainsi que le lieu de stockage et le référencement d’éventuels effets personnels.

-Adjoindre les expertises P6 globales et locales et la proposition du coordinateur.

Important : Faire toutes les copies, pour les archives de l’ABL et pour l’accréditation et le référencement des ABL par L’ABI. Tous les documents fondateurs et relatifs aux aménagements sont indispensables à l’accréditation ABL. Il doivent être rendus disponibles au public, sur toute demande, (comme toutes les données publiques (conf. : convention d’Aarhus, loi sur l’aménagement des lieux abandonnés). Ces documents doivent également être intégrés et actualisés par l’ABL, sur le site de L’ABI.

Liens informatifs et inclusifs :

  • Qu’est-ce que le protocole RCE ?
  • Qu’est-ce réseau 3D ?
  • Qu’est-ce que l’AB ? Affiliations de l’AB : UNITIC, Le SFH, Le Logique Club, Le réseau 3D, Les SCIC HQES : 3Dprod / 3DSchool / 3DExplorer / – réseaux, institutions,
  • Origines ; historique et actualité, les dossiers collectifs
  • Perspectives : ABI / ABL, puis I3D et 3DL et les Hyper dossiers, La 3Dbase, 3Data.org, Les SCIC HQES, Les entreprises-phares de DDD,
  • Comment intégrer le Réseau 3D, et l’AB et ses affiliations ?
  • Qu’est ce qu’une ABL (3DL) :
  • Comment procéder à la mise en place d’une ABL ?

- Charte et protocole d’aménagement pour l’obtention du statut d’ABL

- Précautions : santé, accidents, bioéthique, géomorphologie.

  • Envoi d’une demande d’expertise pour la constitution d’une ABL à l’ABI du Réseau 3D.
  • Conditions d’éligibilité à la coordination d’une ABL : Tutoriels :

- Maîtriser les rouages du protocole RCE, de fédération, cohésion, et légitimité démocratique de l’AB et du Réseau 3D — notamment par la production de tutoriels multimédias de coordination et par l’intégration des comptes-rendus de RCE à la 3Dbase.de l’AB.

- Avoir produit une analyse P6, Globale, Régionale et Locale, comportant une expertise cartographiée du potentiel DDD du site.

- Être démocratiquement élu par le Réseau 3D, et labellisé par l’AB (gérée démocratiquement par le R3D), après une délibération transparente.

- Demeurer dans le procédé de démocratisation continu défini par le protocole évolutif de RCE, et progresser ainsi dans la labellisation.

  • Statut, droits et devoirs du coordinateur, et processus législateur d’une ABL.

  • Qu’est ce qu’une SCIC HQES ? (définition, objectif, statuts)
  • Affiliations : autres SCIC et coopératives, entreprises et structures partenaires, partenaires publics et institutionnels.
  • Conditions d’intégration et de labellisation (à) la SCIC HQES
Ecologie : Développement durable énergies renouvelables- annuaire
agence web